Michaël Verheyden, Koen Roux et Bart America conçoivent une cuisine de luxe fonctionnelle

Michaël Verheyden, Koen Roux et Bart America conçoivent une cuisine de luxe fonctionnelle

Elle sera visible à la Biennale Intérieur Kortrijk 2018

Mercredi 10 octobre 2018 — Le designer Michaël Verheyden, le spécialiste en aménagement d’intérieur Koen Roux et l’architecte Bart America présentent un projet commun lors de la Biennale Intérieur 2018. Outre une série de règles et valeurs d’intérieur essentielles, ce trio limbourgeois partage aussi le même sens de l’esthétique. Le résultat de leur collaboration ? Une cuisine de luxe fonctionnelle, fabriquée dans des matériaux locaux et inspirée d’une autre époque, celle du célèbre château de Louis II de Bavière, Neuschwanstein, en Allemagne.

Lors de la Biennale Intérieur, Michaël Verheyden, Bart America et Koen Roux présenteront une nouvelle cuisine de luxe, débarrassée de tout gadget inutile. Son luxe réside plutôt dans ses matériaux et finitions. Pour sa conception, le trio a cherché l’esthétique dans l’utilitaire, au lieu de laisser l’esthétique déterminer l’usage de la cuisine. Il ne s’agit donc pas du tout d’une cuisine « d’exposition ». Elle s’inscrit tout à fait dans la philosophie et dans le sens de l’esthétique que partagent Michaël, Bart et Koen : une cuisine vraiment faite pour cuisiner, back to the roots, voire peut-être même vaguement « flamande », bien qu’elle soit inspirée d’un célèbre château bavarois : celui de Neuschwanstein.

Neuschwanstein

Le château de Neuschwanstein (1886), l’attraction touristique la plus visitée de Bavière, a inspiré le château de contes de fée de Disney. Sa légendaire façade ainsi que ses pièces intérieures à la décoration luxuriante ont été construites sur ordre du roi mégalomane Louis II en hommage à son compositeur favori, Richard Wagner. Sa cuisine, plutôt simple et extrêmement fonctionnelle – elle n’était évidemment pas destinée à recevoir le Roi en personne – contraste nettement avec l’abondance de décoration observable dans le reste du château.

Par leur caractère particulièrement fonctionnel, les cuisines de château, pour lesquelles on utilisait des matériaux régionaux de grande qualité capables de résister à un usage intensif, restent très actuelles, même des siècles plus tard.

Fonctionnalité esthétique

L’accent, dans la cuisine de Verheyden, America et Roux, est placé sur les fonctions élémentaires présentes dans toute cuisine : rangement, cuisson, lavage. Ils se sont efforcés de conférer à ces tâches fonctionnalité, convivialité, logique et respect de la tradition… pour en tirer une certaine esthétique. Une cuisine sans mode d’emploi, où la beauté des matériaux est remise à l’honneur.

« L’évolution de la notion de cuisine d’un espace de travail à un lieu de séjour et de réception, ainsi que les exemples du passé, me donnent à croire que la ‘fonctionnalité esthétique’ pourrait constituer un nouvel angle d’approche. Que la convivialité et la logique peuvent aussi dégager de la beauté. Que les méthodes éprouvées ne doivent pas toujours être réinterprétées et que patine et qualité peuvent très bien être compatibles », explique Bart America.

Ici, l’esthétique provient du choix des matériaux, posé en fonction de leur usage. Du gris d’Ardennes, une pierre naturelle dure locale, pour le coin lavage : une section cuisson hygiénique en acier inoxydable, et puis de l’orme local (un choix écologique au niveau du transport et de la durabilité). Tous ces matériaux sont présentés dans leur aspect naturel et travaillés de façon artisanale.  

À propos de Michael Verheyden, Koen Roux et Bart America

« Ces dernières années, ma partenaire Saartje Vereecke et moi-même avons consacré beaucoup d’énergie à une collection haut de gamme d’objets, de mobilier et d’éclairage, qui n’aurait pas été possible sans un réseau d’hommes de métier. Ces collaborations sont souvent très personnelles et se transforment en véritables échanges d’idées. » - Michaël Verheyden

En plus de leurs racines limbourgeoises, Verheyden, Roux et America partagent un même sens de l’esthétique et se sont souvent rencontrés dans le cadre professionnel. Cela fait des années que l’aménageur d’intérieur et fabricant de meubles Koen Roux et son équipe réalisent des meubles et objets en bois sophistiqués pour le designer Michaël Verheyden. Roux est le pur produit d’une entreprise familiale où le savoir-faire et l’expertise se transmettent depuis 4 générations. Il se charge de l’aménagement intérieur au sens large du terme, et excelle surtout dans le placage.

« Sous l’influence de Michaël, j’ai pris conscience du fait qu’il était temps de montrer au monde (ou du moins à une petite partie) de quoi nous étions capables. Dans l’intervalle, nous avions aussi réalisé un projet pour Bart, et ses idées s’alignaient parfaitement sur notre vision des choses. Le résultat est visible à la Biennale. » - Koen Roux

En tant qu’architecte, Bart America avait déjà conçu les intérieurs des restaurants préférés de Michaël et Saartje à Hasselt : l’ancien 12-20 et Ogst. Après avoir effectué un stage chez Bart Lens, Bart a fondé un bureau conjoint à Bruxelles avant de revenir, 10 ans plus tard, dans le Limbourg où il s’axe avant tout sur des projets résidentiels qu’il aborde d’une façon la plus personnelle possible.

La cuisine sera visible sur le stand de Roux (Hall 1, Stand 133) à la Biennale Intérieur, du 18 au 22 octobre.

© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
© Frederik Vercruysse
Lies Vangeel PR & Communications at VonYellow